5 étapes incontournables de la Route du Roman arrosées de Vinho Verde

La Route de l’art roman arrosée de Vinho Verde

Nous avons ajouté à ces 5 monuments emblématiques de la Route du Roman la saveur inimitable du Vinho Verde. La Route du Roman est une route touristique et culturelle, composée de 58 monuments de style roman dans le nord du Portugal, qui croise la Route du Vinho Verde. Parcourir les sentiers de la Route du Vinho Verde, c’est découvrir les origines et les saveurs d’une culture viticole millénaire, c’est plonger dans l’histoire du Portugal ! La combinaison ne pouvait pas mieux fonctionner.

x

Le style roman

Dans les terres des vallées de Sousa, Douro et Tâmega, il existe un véritable héritage d’origine romane qui nous transporte vers des mythes et des histoires nées avec la fondation de la nationalité et illustre le rôle important de ce territoire dans l’histoire de la noblesse et des ordres religieux au Portugal. Le style roman est apparu au Portugal à la fin du XIe siècle, dans le cadre d’un phénomène plus large d’européanisation de la culture, qui a amené la réforme monastique clunisienne et la liturgie romaine dans la péninsule ibérique. En tant qu’architecture essentiellement religieuse, l’art roman est étroitement lié à l’organisation ecclésiastique diocésaine et paroissiale et aux monastères des différents ordres monastiques, fondés ou reconstruits aux XIIe et XIIIe siècles. L’expansion du style roman ne correspond pas à la Reconquista, mais plutôt à l’organisation du territoire.

x

01. Monastère de Sainte Marie de Pombeiro

Situé à Felgueiras, entre deux des principales routes médiévales de l’époque, il fut l’un des plus importants monastères bénédictins de l’Entre-Douro-e-Minho, fondé par D. Gomes Echiegues et son épouse Gontroda, en 1102. Lieu de repos pour les rois et auberge pour les pèlerins.

02. Le monastère du Sauveur de Paço de Sousa

Lié à la famille Ribadouro, il fut un important monastère bénédictin fondé au Xe siècle par Trutesendo Galindes et son épouse Anímia. C’est dans ce monastère de la commune de Penafiel qu’est enterré Egas Moniz, précepteur d’Afonso Ier de Portugal.

03. Le monastère de Salvador de Travanca

Ce qui ressort le plus de cet ensemble est la tour isolée, considérée comme l’une des plus hautes tours médiévales portugaises, dont l’aspect militaire n’est que symbolique. Le monument est situé à Amarante.

04. Le pont au bout de la rue

L’un des ponts mentionnés dans l’œuvre de Camilo Castelo Branco, qui l’a emprunté à plusieurs reprises, car il s’agissait de l’un des deux lieux de passage entre Amarante et Trás-os-Montes. Le pont est toujours connu sous le nom de pont d’Aboadela.

05. Le pont en arc

Rejoignant les rives de la rivière Ovelha, le Ponte do Arco a un aspect inimitable. Composé d’un seul arc, légèrement pointu et de grandes dimensions, il s’agit d’une œuvre architecturale imposante, située à Marco de Canaveses.

x

La route du Vinho Verde

Profitez également de l’occasion pour visiter les vignobles qui produisent le Vinho Verde et qui sont situées sur le tracé de la Route du Roman. Exclusivement produit dans la région délimitée du Vinho Verde, dans le nord-ouest du Portugal, le Vinho Verde est élaboré uniquement à partir des cépages indigènes de la région, préservant ainsi ses arômes et saveurs typiques et atypiques, distinctifs dans le monde entier. La route du Vinho Verde nous fait traverser un paysage également vert, divisé en petites parcelles qui occupent toute la région du Minho et s’étendent au sud jusqu’à la rivière Vouga. À travers 49 communes, vous pouvez profiter des plages, des montagnes, des vallées, des rivières et de la combinaison d’un paysage unique.

Les vignobles, qui se concentrent principalement le long des rivières, sont influencés par l’Atlantique et, dans leur quête du soleil, les vignes s’entrelacent dans les arbres, grimpent sur les treillis et bordent les champs ponctués de greniers typiques. Elles sont réparties dans neuf sous-régions (du nord au sud) : Monção et Melgaço ; Lima ; Basto ; Cávado ; Ave ; Amarante ; Baião ; Sousa et Paiva. La fraîcheur vibrante, l’élégance et la légèreté, l’expression aromatique et gustative, avec l’accent mis sur les notes fruitées et florales, sont les caractéristiques qui définissent et différencient le Vinho Verde et le rendent unique au monde. Il vaut la peine d’ajouter cette étape à la Route du Roman et de visiter une ferme pour mieux comprendre l’importance du vin dans la région.

Quelques suggestions d’exploitations produisant du Vinho Verde : Quinta da Tapada ; Quinta de Lourosa ; Quinta da Aveleda ; Quinta de Santa Cristina ; Quinta da Lixa ; Quinta do Outeiro.


Venez découvrir un itinéraire fondé sur les souvenirs de l’art roman et découvrez le charme des monastères, églises, chapelles, mémoriaux, châteaux, tours et ponts. Le lien entre les monastères et la production de vin est très ancien. Avec l’avènement des nationalités, la consolidation et l’affirmation des seigneuries monastiques ont fait qu’une bonne partie des meilleures terres viticoles de l’Entre Douro et du Minho se sont retrouvées entre les mains des différents ordres religieux qui, depuis les Xe et XIe siècles, s’étaient établis dans le nord-ouest du pays. Rien de tel que d’allier les souvenirs de l’art roman à la saveur inimitable du vinho verde.

x

L’hôtel Monverde Wine Experience

Si vous pouvez rester un peu plus longtemps, ne manquez pas l’occasion de faire connaissance avec le Monverde Wine Experience Hotel, et de séjourner dans un hôtel où le luxe et le raffinement sont également servis à table. Vivez une expérience vraiment inoubliable, en impliquant tous vos sens dans la vigne et le vin, ses cépages et cette beauté naturelle.

Leave a Reply